Share
twitterlinkedinfacebook
Image 1 of 1
l'engagement des femmes kurdes de TurquieL9992424 - copie.jpg
L'école est terminée et les filles se précipitent vers Ayse Gokkan et les femmes de Nusaybin qui investissent un des parcs publics de la ville. Elles ont prévu de faire signer à la population une pétition pour libérer A.Öcalan, le leader du PKK emprisonné. Ayse Gokkan s'est débrouillée avec ses avocats pour faire interdire les mariages d'enfants et la polygamie dans la municipalité. Elles est également arrivée à faire verser les aides sociales par foyer uniquement aux femmes et peut les retirer si les filles ne sont pas scolarisées. 4000 habitants dépendent directement de la municipalité. Elle a créé un contrat de travail pour les employés de la municipalité qui stipule que s'il est reconnu qu'un homme a abusé une femme, il sera licencié pour ce motif. Toutes ses mesures sont illégales au regard de la loi turque, le maire n'a pas le pouvoir de prendre de telles décisions. Ayse enchaîne procès sur procès. Elle poursuit autant l'Etat turc en justice que l'Etat la poursuit elle.